Pays-Bas 1999

Dates du voyage : du 26 au 29 décembre 1999 inclus.

Ce voyage est une fois de plus organisé par François Thommès dans le cadre du Centre Ornithologique Lorrain et une fois de plus, je l’en remercie très vivement. Il est accompagné de sa femme et de  plusieurs habitués parmi lesquels Fernand Kubina, Robert Lécaille et Odile Mella. Nous avons aussi eu le plaisir de voyager avec Claude, Anne-Marie et Guillaume Hubert, Etienne Landragin, Thierry Besançon, Alexandre Knochel, Arnaud Lestage, Guillaume Schmitt, Eric Roualet, Anne-Marie Gelmetti, Thomas Tessier, Frédérique Staub, Vincent Palomarès, Joël Lefumeux, Bertrand Kernel, Stéphane Bourovali-Zade, Marcel Schirrmann, Valérie Gueydan et Thierry Hirtzmann.

Pour ceux qui veulent passer directement à la liste des espèces observées, voir en fin de page.

26.12.1999. Nous partons de chez nous tôt le matin et retrouvons tout le groupe à Metz.  Il a beaucoup plu cette nuit et cette pluie ne nous quittera que rarement pendant le voyage jusqu’en Zélande, inondant même l’autoroute en Belgique. En revanche, dès que nous sommes au Brouwersdam le temps s’améliore. Il y a beaucoup de vent au bord de la mer mais le soleil brille. Nous voyons nos premiers oiseaux de mer communs et 800 Bernaches nonnettes, des Courlis cendrés, des Eiders à duvet, des Harles huppés, 50 Fuligules milouinans, un Chevalier gambette, 30 Tournepierres à collier, un Plongeon arctique, un Guillemot de Troïl, des Grèbes à cou noir, 2 sternes « comic », un Grèbe esclavon, une Mouette pygmée ainsi qu’un Grèbe jougris.

grebeesclavon02
Grèbe esclavon (Photo Patrick Kern)

 

Dans la région de Stellendam, près de Haringvliedtdam et du barrage du Delta, nous voyons 10 Oies cendrées, 100 Bernaches nonnettes, 80 Pluviers dorés, des Oies rieuses, 2 Tadornes de Belon et 3 Busards des roseaux. Un peu plus au sud, à Den Bommel, nous avons vu 200 Canards siffleurs. Comme nous avons passé un certain temps en Zélande, nous ne passerons pas par le Flevoland comme d’habitude et poursuivons directement jusqu’à l’Auberge de Jeunesse de Grouw où l’on commence à nous connaître.

Le soir, Marcel, Fernand et moi-même décidons de prendre des nouvelles de la France. Je tombe des nues quand j’entends ma femme qui me dit qu’elle était morte d’inquiétude à cause de la tempête du siècle qui avait ravagé l’Europe et la France en particulier. Lorsque j’entends parler des morts et des énormes dégâts causés par le vent je me rends compte à quel point nous avons eu de la chance. En fait, nous sommes partis juste assez tôt pour devancer la furie des éléments.

27.12.1999. Nous sommes en Frise et allons faire un tour en bord de mer, à Holverd, en face de l’île d’Ameland. Il y a là une longue jetée où nous n’avons jamais été déçus. Les limicoles se comptent par milliers mais ce ne sont pas les seuls oiseaux présents. Nous comptons très approximativement 200 Chevaliers gambettes, une Mouette tridactyle dont le ventre est taché de mazout et 150 Linottes à bec jaune. Nous étions certains de les trouver là mais c’est la première fois que nous en voyions autant. Les Bruants des neiges étaient eux aussi plus nombreux que les années précédentes et nous en avons compté une trentaine. On pouvait aussi voir sur la vase environ 80 Bécasseaux minutes, 7 Avocettes élégantes, 2 Canards pilets et au moins 1000 Huîtriers pie. Je savais exactement où ces derniers seraient visibles, mais contrairement aux années passées, ils n’étaient pas recouverts de givre. Je ne dirais pas que c’était dommage, mais quand même …

huitrier-pie05
Huîtriers pie (Photo Simone Girault)

 

Nous sommes ensuite remontés au nord du Lauwersmeer pour aller casser la croûte dans le petit port de Lauwersoog. Nous sortons nos petits réchauds à gaz et faisons la popote tout près des bateaux. A l’écluse, il y avait un Bécasseau violet et pendant que certains regardaient un Phoque Veau-de-mer, d’autres braquaient leurs longues-vues sur la dizaine de Bruants des neiges qui picoraient au sol. Après avoir mangé, nous sommes passés par le sud du Lauwersmeer où 13 Cygnes de Bewick et 6 Harles piettes se nourrissaient. 10000 Pluviers dorés faisaient de même dans la région d’Ee. Jamais nous n’avions observé un aussi grand nombre d’oiseaux de cette espèce aux Pays-Bas. Il fait 3°C et le temps est couvert. Ce temps relativement clément pour la saison peut expliquer toutes nos observations inhabituelles. Le soir, nous retournons à l’auberge pour manger. Les nouveaux sont surpris par la minute de silence demandée pour la prière avant de se goinfrer. Les anciens jouent aux blasés.

28.12.1999. Les nouveaux découvrent le beurre de cacahuètes et les paillettes de chocolat ou de sucre multicolore que l’on trouve à table pour le petit déjeuner. Je me fais des tartines très artistiques alors que la plupart des membres du groupe prennent moins de risques. Nous parcourons la même région qu’hier et aux environs d’Ee, une Bernache nonnette au plumage aberrant nous étonne un peu. Une petite Bernache du Canada et 7 Chevreuils étaient également visibles. Nous poussons jusqu’à Lauwersoog où nous voyons une Ouette d’Égypte. Encore plus à l’est, près de la frontière avec l’Allemagne, dans le port d’Emmshaven, nous observons 2 Plongeons arctiques, un Cochevis huppé et 3 Phoques Veaux-de-mer et un Grèbe esclavon de plus. A Noordpolderzijl 3 Pipits maritimes, une Bernache cravant de la sous-espèce hrota et 2 ornithologues locaux nous font voir des Bernaches du Pacifique. Je leur laisse la responsabilité de cette détermination car je ne suis pas vraiment convaincu les ayant vues de trop loin à mon goût. Il y a aussi 40 Cygnes de Bewick, 3 Oies des neiges en morphe blanc, 30 Linottes à bec jaune, un Bruant des neiges, une Alouette hausse-col, un Faucon Pèlerin et même un Rougequeue noir. Nous rentrons à la nuit tombée, c’est-à-dire assez tôt.

 

plongeonarctique06
Plongeon arctique (Photo Patrick Kern)

 

29.12.1999. Nous partons quand il fait encore nuit et roulons longtemps à la recherche des oies. Nous en trouvons dans le coin habituel dans la région de Workum. Elles sont: plusieurs milliers, surtout des Oies rieuses et des Bernaches nonnettes. Je ne me lasse pas du spectacle extraordinaire de toutes ces oies qui volent en festons ondulants dans le ciel rouge du matin et qui décollent ou s’abattent dans les champs en poussant leurs cris caractéristiques. Il y a là aussi une Bécassine des marais, 4 Bernaches du Canada dont peut-être une parvipes, des Courlis cendrés et encore des Pluviers dorés. A Gaast, une Bernache à cou roux met tout le monde en émoi. Il ne s’agit pas de la rater au beau milieu de la troupe. Près de Reezandijk, nous repérons un Plongeon arctique et 2 Hareldes boréales, 20 Bruants des neiges, 6 Macreuses noires. Comme le temps passe vite, nous décidons que nous ne pouvons manquer d’aller à Den Oever. Il y a là un « spot » qui nous a toujours donné son lot d’observations intéressantes. Personne ne regrette d’avoir fait la route car nous y trouverons un Plongeon imbrin immature, un Faucon Pèlerin, 190 Avocettes élégantes, 500 Courlis cendrés, 10 Canards pilets, 2 Ouettes d’Égypte, plusieurs centaines de Chevaliers gambettes, 6 Mouettes pygmées, 10 Corneilles mantelées, un Grèbe esclavon, 4 Barges à queue noire, un Guillemot de Troïl sur la plage, à la limite des vagues, une Mouette tridactyle immature ainsi qu’une centaine de Pluviers dorés.

Nous passons la soirée dans un bistrot enfumé probablement parce que certains d’entre nous ne sont pas habitués à inhaler tant d’air pur en une journée.

30.12.1999. C’est le jour du retour. Nous passerons par le Flevoland que nous n’avions pas pu prospecter à l’aller. Depuis le Nordmeerweg à Urk, nous voyons plusieurs centaines de Fuligules milouinans et une Mouette pygmée. Il fait beau mais il y a beaucoup de vent. Pas grand-chose à voir depuis le parc à éoliennes entre Urk et Lelystadt sur le Ketelmeerweg à part 2 Grèbes esclavons. Nous recherchons vainement et pendant assez longtemps des oies et des cygnes dans les champs désolés du Flevoland et revenons finalement sur le Praamweg dans la région de l’Oostwardersplassen. Nous voyons les gros mammifères toujours présents en ces endroits (voir en fin de liste), des milliers d’Oies rieuses et de Bernaches nonnettes, un Pinson du nord, 2 Renards roux, 2 Buses pattues et un Tarier pâtre. Sur la Knardjik nous observons longuement 2 Cygnes chanteurs et nous quittons Almere Haven après avoir vu un dernier Cygne de Bewick. Le retour se fera sous la pluie comme à l’aller, mais la tempête est derrière nous. Pour les amateurs de chiffres, nous avons parcouru 2200 km.

 

img_4284cygnechanteur
Cygnes chanteurs (Photo Gérard Joannès)

 

Liste des espèces vues pendant le voyage.

Les commentaires ne prétendent nullement être scientifiques et ne sont que des impressions. Il y a des espèces très communes que nous n’avons pas vues probablement par manque d’attention. Je n’ai pas vu personnellement les espèces marquées d’un astérisque.

01
Plongeon arctique
Gavia arctica
Rares mais plus nombreux que les autres années.
02
Plongeon imbrin
Gavia immer
Très rare.
03
Podiceps auritus
Plus nombreux que les autres années.
04
Grèbe à cou noir
Podiceps nigricollis
Plus nombreux que les autres années.
05
Grèbe castagneux*
Tachybaptus ruficollis
Assez rare ?
06
Grèbe huppé
Podiceps cristatus
Commun.
07
Grèbe jougris*
Podiceps grisegena
Un individu.
08
Grand Cormoran
Phalacrocorax carbo
Assez commun.
09
Héron cendré
Ardea cinerea
Commun
10 Cygne tuberculé Cygnus olor Commun.
11
Cygne chanteur
Cygnus cygnus
Assez rares.
12
Cygne de Bewick
Cygnus columbianus
Quelques uns.
13
Oie des neiges
Anser caerulescens
Très rares bien sûr. L’origine des oiseaux est toujours sujette à caution.
14
Oie rieuse
Anser albifrons
Très nombreuses.
15
Oie cendrée
Anser anser
Quelques-unes.
16
Bernache du Canada
Branta canadensis et peut-être B. c. parvipes
De plus en plus fréquente.
17
Bernache nonnette
Branta leucopsis
Très commune.
18
Bernache cravant
Branta bernicla bernicla et B.b.hrota
Quelques unes y compris d’hypothétiques Bernaches du Pacifique (Bernicla nigricans)
19
Bernache à cou roux
Branta ruficollis
Un individu.
20
Tadorne de Belon
Tadorna tadorna
Rare.
21
Ouette d’Égypte
Alopochen aegyptica
Quelques-unes. L’espèce est férale à présent.
22
Canard colvert
Anas platyrhynchos
Commun.
23
Canard chipeau
Anas strepera
Assez rare?
24
Canard pilet
Anas acuta
Quelques individus.
25
Canard souchet
Anas clypeata
Quelques individus.
26
Canard siffleur
Anas penelope
Nombreux.
27
Sarcelle d’hiver
Anas crecca
Assez commun?
28
Fuligule milouinan
Aythya marila
Nombreux par endroits.
29
Fuligule morillon
Aythya fuligula
Très commun.
30
Eider à duvet
Somateria mollissima
Nombreux.
31
Macreuse noire
Melanitta nigra
Quelques individus.
32
Macreuse brune
Melanita fusca
Rares.
33
Harelde boréale
Clangula hyemalis
Rare mais plus nombreuses que les autres années.
34
Garrot à oeil d’or
Bucephala clangula
Commun.
35
Harle piette
Mergus albellus
Rare.
36
Harle huppé
Mergus serrator
Assez commun.
37
Busard des roseaux
Circus aeruginosus
Rare.
38
Busard Saint-Martin
Circus cyaneus
Quelques-uns.
39
Buse pattue
Buteo lagopus
Plus nombreuses que les autres années mais quand même assez rare.
40
Buse variable
Buteo buteo
Assez commune.
41
Faucon crécerelle
Falco tinnunculus
Commun.
42
Faucon pèlerin
Falco peregrinus
Deux individus.
43
Faisan de Colchide
Phasianus colchicus
Assez rare?
44 Gallinule Poule-d’eau Gallinula chloropus Assez commune?
45
Foulque macroule
Fulica atra
Commune.
46
Huîtrier pie
Haematopus ostralegus
Très nombreux par endroits.
47
Avocette élégante
Recurvirostra avosetta
Plus nombreuses que les autres années.
48
Pluvier doré
Pluvialis apricaria
Très nombreux cette année.
49
Bécasseau violet
Calidris maritima
Localisé dans la région de Lauwersoog.
50
Tournepierre à collier
Arenaria interpres
Assez commun.
51
Bécasseau minute
Calidris minuta
Rare.
52
Chevalier gambette
Tringa totanus
Nombreux par endroits.
53
Barge à queue noire
Limosa limosa
Assez rare.
54
Barge rousse
Limosa lapponica
Assez rare.
55
Courlis cendré
Numenius arquata
Nombreux par endroits.
56
Bécassine des marais
Gallinago gallinago
Rare.
57
Mouette rieuse
Larus ridibundus
Commune.
58
Goéland cendré
Larus canus
Assez commun.
59
Goéland argenté
Larus argentatus argentatus
Très commun.
60
Goéland marin
Larus marinus
Très commun.
61
Mouette pygmée
Larus minutus
Plus fréquente que les autres années.
62
Mouette tridactyle
Rissa tridactyla
Rare.
63
Guillemot de Troïl
Uria aalge
Très rare.
64
Alouette des champs
Alauda arvensis
Quelques-unes. L’espèce est en régression aux Pays-Bas.
65
Cochevis huppé*
Galerida cristata
Un individu.
66
Alouette hausse-col
Eremophila alpestris
Très rare.
67
Pipit maritime
Anthus petrosus
Trois individus.
68
Rougequeue noir
Phoenicurus ochruros
Un individu.
69
Tarier pâtre
Saxicola torquatus
Un individu.
70
Mésange bleue
Cyanistes caeruleus
Peu vue mais pas recherchée.
71
Pie bavarde
Pica pica
Commune.
72
Corneille noire
Corvus corone
Commune.
73 Corneille mantelée Corvus cornix Plus fréquentes que les autres années.
74
Étourneau sansonnet
Sturnus vulgaris
Commun.
75
Pinson du nord
Fringilla montifringilla
Un individu.
76
Linotte à bec jaune
Carduelis flavirostris
Plus fréquente que les autres années.
77
Bruant des neiges
Plectrophenax nivalis
Plus fréquent que les autres années.

Autres espèces observées :

Lièvre d’Europe (Lepus europaeus)

Cerf élaphe (Cervus elaphus)

Chevreuil (Capreolus capreolus)

Renard roux (Vulpes vulpes)

Aurochs de Heck  Il s’agit d’un aurochs reconstitué par le métissage artificiel de diverses races bovines. Il est nommé Heckrund aux Pays-Bas et il y en a beaucoup au Praambult dans le Flevoland.

Tarpan (Equus gmelini)

Phoque Veau-de-mer (Phoca vitulina)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s